Programme de renforcement des capacités en appui à la formulation de la politique forestière et au suivi de l’exploitation du bois dans le cadre du FLEGT

(Projet FLEGT/UNESCO-UE).

FORMATIONs continues SUR L’APV-FLEGT en amenagement forestier DURABLE EN RDC : ERAIFT : 15-23/12/2017.

 

  1. Contexte et objectifs

L’organisation de ces formations continues s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet FLEGT/UNESCO-UE. Elle se rapporte spécialement à l’activité 2.6. « Organisation de formations continues sur l’APV-FLEGT ».

Il sied de rappeler que la RDC possède un potentiel forestier important évalué à 154 millions d’hectares, soit 60% des forêts denses humides d’Afrique Centrale, 38% des forêts tropicales d’Afrique et 10% du monde. Ces forêt ont un fort potentiel en bois d’œuvre estimé à plus de 10 millions de mètres cubes par an. Cependant la production annuelle en bois d’œuvre demeure très faible, ne dépassant pas 500.000 mètres cubes. D’où sa faible contribution du secteur au PIB (1%).

Par ailleurs, la volonté politique de gérer durablement les forêts en RDC se traduit par la mise en place d’un ensemble des dispositions législatives, réglementaires et d’actions. La promulgation du code forestier en 2002, la revue légale de tous les anciens titres forestiers, la mise en place d’un arsenal de textes réglementaires et le développement des outils de GDF en sont des exemples éloquents.

Dans le cadre de la lutte contre l’exploitation illégale des forêts et l’amélioration de la gouvernance en lien avec l’APV, les pays producteurs de bois doivent s’assurer que les bois produits sont d’origine légale en vue d’être commercialisés en Europe. D’où l’importance de ces formations continues qui visent à renforcer les compétences des étudiants et autres acteurs du secteur forestier dans ce domaine.

La présente formation sur l'aménagement forestier durable en RDC abordera essentiellement les thématiques suivantes :

1.       Les aspects de légalité et de traçabilité dans la gouvernance forestière,

2.       La dimension sociale dans l’aménagement durable des forêts ;

3.       Les bases théoriques de l’aménagement forestier ;

4.       L’exploitation forestière à impact réduit comme outil pour la bonne gestion forestière.

Les formateurs retenus sont des acteurs chevronnés dans le domaine de forêt-environnement et proviennent des diverses structures dont l’administration forestière, le secteur privé et la société civile. Les termes de référence de leurs prestations ont été clairement définis.

3. Résultats attendus

Aux termes de cette formation continue, les principaux résultats escomptés sont :

1.       Un aperçu général de la gestion durable des forêts en RDC est présenté ;

2.       Le concept de la gouvernance forestière pour la gestion durable des forêts en RDC est démontré;

3.       Les diverses reformes administratives amorcées dans le secteur forestier depuis 2002 pour améliorer la gouvernance forestière en RDC sont présentées ;

4.       Le cadre légal et règlementaire de l’aménagement forestier en RDC est explicité ;

5.       Les normes d’aménagement forestier durable, les principes, critères et indicateurs de gestion forestière en RD Congo à travers les aspects de légalité et de traçabilité du bois sont précisés.

 

4. Approche méthodologique et profil des participants

L’aménagement forestier durable est pluridimensionnel. Ainsi donc, devant cette complexité, l’approche mono sectorielle a montré ses limites. C’est pourquoi, il est recommandé au formateur d’adopter une approche systémique comme fil conducteur du déroulement de cette activité.

Les participants à cette formation sont essentiellement constitués d’apprenants de l’ERAIFT auxquels on a joint quelques personnes issus de l’administration forestière et du secteur privé. Ils proviennent des diverses nationalités et diverses filières de formation. Parmi eux figurent ceux provenant des sciences humaines (juristes, économistes, etc.) et d’autres viennent des sciences biophysiques (biologistes, agronomes, etc.). En effet, cette diversité des pays et des filières constituent une belle opportunité pour mieux asseoir l’approche holistique, pour mieux analyser le problème complexe de l’aménagement forestier.

5. Lieu de la formation :

Cette formation aura lieu à l’ERAIFT, du 15 au 23/12/2017. Elle se veut plus pratique que théorique. Les cours en salle seront essentiellement dispensés sous forme des études de cas, en s’appuyant sur les films documentaires sur l’aménagement forestier, et des cartes. Quelques sorties sur le terrain seront réalisées pour mettre en pratique les notions théoriques. Pour des raisons pratiques et de faisabilité, le site d’Ibi Village est indiqué pour les exercices sur le terrain.

Pour la Coordination du Projet,

Jean-Pierre Mate Mweru

JSN Solid template designed by JoomlaShine.com