L’UNESCO et l’Union Européenne soutiennent le renforcement des capacités des acteurs sur les négociations internationales et l’utilisation des instruments économiques pour la gouvernance des forêts, du climat et de la biodiversité en République Démocratique du Congo.

Kinshasa, le 28 avril 2018. Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du Projet FLEGT financé par le Royaume de Belgique et l’Union Européenne, l’Unesco a conduit à Kinshasa du 23 au 28 avril 2018, une formation continue internationale, axée sur les négociations internationales et l’utilisation des outils économiques pour la gouvernance des forêts, du climat et de la biodiversité.

60 participants au nombre des quels les apprenants de l’ERAIFT, des agents de l’administration forestière et de la société civile du secteur environnemental en provenance de de 11 pays africains dont la République du Congo, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Bénin, le Mali, le Burundi, le Tchad, le Niger, le Togo et la République Démocratique du Congo ont bénéficié de cette formation animée par deux éminents experts, le Dr Alain Karsenty du CIRAD/Montpellier ainsi que le Pr Kamathe Katsongo de l’UNIKIN et expert au Ministère de l’Environnement et Développement Durable (MEDD) sur les questions liées à la REDD+.

Téléchargez le communiqué de presse

 

 

JSN Solid template designed by JoomlaShine.com