Kinshasa, le samedi 11 août 2018. Dans le cadre de la mise en oeuvre des activités du Projet

FLEGT/UNESCO-UE, il a été organisé à l’ERAIFT (Kinshasa), du 6 au 11 août 2018, une formation continue axée sur le paradoxe entre la conservation des ressources forestières en RDC et le développement économique des populations. Les activités économiques, les interactions entre acteurs, les conflits, les innovations et l’organisation sociale sont les points centraux enseignés selon une approche participative.

Etant donné la complexité des problèmes environnementaux, l’approche intégrée, participative et systémique a été le fil conducteur des travaux. La formation en salle a été couplée d’exercices pratiques sur le terrain dans la zone savanicole d’Ibi Village situé à environ 130 km de la ville de Kinshasa. L’analyse critique des résultats récoltés sur le terrain a été restituée en salle par groupe de participants. Cet exercice a permis à ces derniers, de mieux appréhender le rapport entre la vie des populations locales et le niveau de dégradation de leur environnement. Des efforts entrepris par l’Asbl « Groupe d’Initiatives pour l’Agroforesterie en Afrique ou GI AGRO » sur la reforestation de ce milieu savanicole et l’organisation sociale paysanne ont été présentés par le Professeur Jean LEJOLY.

Télécharger le communiqué de presse

JSN Solid template designed by JoomlaShine.com