La réserve de biosphère de Yangambi (Province de la Tshopo, République Démocratique du Congo) est cogérée par l’Institut National d’Eude et de la Recherche Agronomique (INERA) et le programme MAB « Man and Biosphère » attaché au Ministère de l’Environnement et Développement Durable (MEDD).

Elle est une réserve forestière – une réserve de biosphère sous statut UNESCO située au cœur du Bassin du Congo (le bassin forestier le plus grand après l’Amazonie). Cette réserve dispose d’un véritable potentiel comme site de recherche et de concentration pour des enjeux REDD+ et l’étude des fonctions des écosystèmes tropicaux. D’une superficie de plus ou moins 225.000 hectares, cette aire protégée vient de bénéficier d’un appui financier du Royaume de Belgique et de l’Union Européenne en vue de renforcer, d’améliorer et de rentabiliser sa cogestion pour des fins axées sur le développement durable de l’homme et des forêts. Ce programme est exécuté par le CIFOR au travers le R&SD.

La coordination scientifique de ce projet est dirigée conjointement par le CIFOR et l’ERAIFT. Celle-ci mettra un coordinateur scientifique à disposition en permanence à Yangambi pour superviser la réalisation des activités prévues. Pour rappel, l’ERAIFT est née autour du programme MAB de l’UNESCO qui vise le développement humain durable. Actuellement, elle jouit du statut de Centre de Catégorie II sous les auspices de l’UNESCO.

Télécharger l'appel à manifestation d'intérêt

JSN Solid template designed by JoomlaShine.com