Ce lundi 08 juillet 2019, deux soutenances privées de thèses ERAIFT-Uliège ont eu lieu à l’Université de Liège, dans le cadre de la coopération interinstitutionnelle en matière de cotutelle de thèse.

La première soutenance, celle de Mr MESSINA NDZOMO Jean-Pierre, de nationalité camerounaise, a débuté à 9 heures (heure locale). Ce travail a porté sur la Consommation de la ressource foncière, périurbanisation résidentielle et efficacité urbaine à Kinshasa (République démocratique du Congo).

La deuxième épreuve, celle de Mr SAMBIENI Kouagou Raoul,, de nationalité béninoise, a  débuté à 15 heures  et a porté sur la Dynamique du paysage de Kinshasa sous la pression de la périurbanisation : l’infrastructure verte comme moteur d’aménagement (République démocratique du Congo).

Les membres de jury étaient constitués de plusieurs enseignants attitrés issus des diverses institutions nationales et internationales dont l’Université de Liège (Uliège), l’Université Libre de Bruxelles (ULB), l’Université de Kisangani (UNIKIS), l’Université de Kinshasa (UNIKIN) et l’Institut Supérieur d’Architecture et d’Urbanisme de Kinshasa (ISAU). Les membres de jury résident en RDC y ont participé en visioconférence organisée à l’ERAIFT.

Ces deux travaux ont porté sur la problématique de la périurbanisation autour des grandes villes. A l’issue des présentations orales, et les discussions et débats qui s’en ont suivis, ces deux thèses ont été jugées  recevables pour une soutenance publique ultérieure à l’ERAIFT, sous la supervision du Recteur de l’Université de Kinshasa.

L’ERAIFT remercie sincèrement les institutions et les personnes impliquées dans cette organisation, spécialement la plateforme PACODEL de l’Université de Liège ainsi que ses partenaires techniques et financiers pour son accompagnement et l’appui.

Kinshasa, le 09 juillet 2019

Jean-Pierre MATE MWERU

 


 

JSN Solid template designed by JoomlaShine.com