Depuis 2017, l’ERAIFT organise 3 Master Régionaux, en collaboration avec plusieurs institutions sous-régionales dont l’Université de Dschang, l’Université de Yaoundé I, l’Ecole de Faune de Garoua, l’Ecole des Eaux et Forêts du Gabon, l’Université des Sciences et Techniques de Masuku (Gabon) et l’Université de Kisangani (RDC). Les trois filières d’étude qui sont développées dans ce programme sont :

  • 1.       Un Master professionnel diplômant en Gestion des Aires Protégées (GAP)
  • 2.       Un Master professionnel diplômant en Technique d’Aménagement Forestier (TAF)
  • 3.       Un Master Recherche en Aménagement et gestion Intégrés des Forêts et Territoires tropicaux (AGIFT).

La première promotion de ce Master a fini son parcours le 30/11/2019, avec un taux de réussite de 81 %. La deuxième cohorte constituée de 43 apprenants issus de 10 pays différents commence la formation le lundi 10/02/2020 à l’ERAIFT. La plupart des apprenants retenus sont boursiers de l’Union Européenne dans le cadre du PIR 11ème FED, programme ECOFAC 6, avec comme agence d’exécution la GIZ/Régional à Yaoundé. D’autres étudiants bénéficient les subventions du service forestier du gouvernement américain (USFS) et de WCS/Brazzaville.

Globalement, l’organisation de cette formation se présente comme suit :  

  • 1.  Un tronc commun, les deux premiers semestres (I et II), constitué des cours à compétences générales (Cg). Durant cette période, les étudiants apprennent les fondamentaux de l’approche systémique, qui constitue le fil conducteur de l’enseignement et de la recherche à l’ERAIFT. Il constitue le socle de la formation et se déroule exclusivement à l’ERAIFT.
  • 2.  Le Semestre III est consacré aux cours de spécialisation ou compétences spécifiques (Cs), et se déroulera dans les institutions régionales qui présentent les meilleures offres des formations prévues.
  • 3.  Le Semestre IV est destiné au travail de fin de cycle ; chaque étudiant réalise son mémoire à l’endroit de sa convenance et en tenant des moyens disponibles et de structure d’encadrement.

Somme toute, l’ERAIFT remercie sincèrement l’Union Européenne pour l’appui à ce programme régional visant de former un nouveau type de spécialiste africain rompu en approche systémique. La même gratitude s’adresse à la GIZ/Régionale pour la mise en œuvre de ce programme. Enfin, l’Ecole remercie l’USFS et le WCS/Brazzaville pour cette forme de bourses d’études qui garantit la durabilité institutionnelle de l’ERAIFT.

  

Par

Pr Jean-Pierre MATE MWERU

Secrétaire Académique et à la Recherche

JSN Solid is designed by JoomlaShine.com