La réserve de biosphère de Luki (RBL), située au cœur de la forêt du Mayombe dans le Kongo central est cogérée par l’Institut National d’Etude et de Recherches Agronomiques (INERA) et le programme « Man and Biosphère » attaché au Ministère de l’Environnement et Développement Durable (MEDD). Cette réserve est un véritable laboratoire naturel de recherche avec un potentiel pour les études sur les enjeux de la REDD+ et des fonctions des écosystèmes tropicaux. 

Depuis 2019, l’Union Européenne finance le projet de mitigation et atténuation climatique. Ce projet va se déployer jusqu’en décembre 2021. Il est géré par le WWF-RDC et comporte un important volet recherche et formation exécuté par l’ERAIFT. Son objectif global est de promouvoir des systèmes de protection et d’exploitation des écosystèmes naturels régénérés en collaboration avec les communautés structurées en Comités Locaux de Développement (CLD).

Ce projet prévoit un appui aux apprenants de master de l’ERAIFT sur une base compétitive. Un appel à candidature a été diffusé le 02 septembre 2020 sur plusieurs thématiques de recherche. Le calendrier académique de la deuxième année des Masters en Gestion des Aires Protégées et Technique d’Aménagement des Forêts ne pouvant permettre de réaliser l’étude avant la fin de la mise en œuvre du projet, ce nouvel appel à candidature est diffusé à l’attention des apprenants de Master en Aménagement et Gestion Intégrés des Forêts et des Territoires tropicaux (AGIFT) pour la sélection d’un apprenant qui devra conduire l’étude sur la thématique suivante: Monitoring de la grande et moyenne faunes de la réserve de biosphère de Luki à l’aide des caméras trap.

Téléchargez l'offre

JSN Solid is designed by JoomlaShine.com