Search

Bienvenue à l'ERAIFT

L’Ecole Régionale Postuniversitaire d’Aménagement et de Gestion intégrés des Forêts et Territoires tropicaux (ERAIFT) est une Ecole  régionale, placée sous l’égide  de l’UNESCO (Centre de Catégorie 2).  Elle est  financée par de nombreux  Partenaires  Financiers dont : La République Démocratique du Congo, l’Union Européenne, le Royaume de Belgique, l’UNESCO, la Coopération Japonaise au travers de l’OIBT et du RIFFEAC, la FAO,  Wallonie Bruxelles International depuis 2010 et l’Awac depuis 2016, le Centre pour le partenariat et la Coopération de l’Université de Liège, Belgique Pacodel – Ulg, la BAD et la CEAC au travers du Programme d’appui à la conservation des écosystèmes du bassin du Congo (PACEBCO) depuis 2010, US Forest Service (USFS/USAID), la GIZ au travers du RIFFEAC.

L’originalité de l’Ecole est son approche intersectorielle et interdisciplinaire, participative, globale et intégrée, soit une approche systémique. Celle-ci constitue la base pédagogique et conceptuelle de l’ERAIFT.

L’Ecole dispense un enseignement de qualité en Troisième Cycle à des étudiants ayant accompli trois, quatre ou cinq années d’études universitaires dans divers domaines.

Depuis 1999 jusqu’à ce jour, 209 apprenants ont été diplômés, dont 192 pour le DESS et 17 pour le doctorat ou PhD dont 5 en codiplômation. Actuellement 29 apprenants sont en formation en DESS et 19 en formation doctorale.

Les apprenants de l’ERAIFT proviennent de différents horizons professionnels, aux expériences enrichissantes et complémentaires, et de nombreux pays d’Afrique centrale (Angola, Burundi, Cameroun, République du Congo, Gabon, RCA, RDC, Rwanda, Tchad, Cameroun, ..), d’Afrique de l’ouest (Bénin, Burkina-Faso, Côte-D’ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Guinée, Togo, Sao Tomé et Principe, Liberia, Sénégal, etc..) ; de l’Océan indien (Madagascar et Iles Comores) ; Haïti, etc. L’Ecole s’est ouverte également  à l’Afrique anglophone. Son corps professoral provient des diverses institutions universitaires et de recherche dont le Musée Royal d’Afrique Centrale (MRAC), l’Université Nationale du Benin (Cotonou), l’Université de Dschang (Cameroun), l’Université de Kinshasa (RDC), l’Université Catholique au Congo (RDC), l’Université de Paris Est - Marne la Vallée (France), l’Université de Liège (Ulg, Gembloux Agro-Bio Tech, Belgique), la Faculté Notre Dame de la Paix de Namur (Belgique),le  CNRS (France), etc.

Ses Partenaires Techniques  nationaux sont l’Université de Kinshasa (UNIKIN), l’Université de Kisangani (UNIKIS),l’ Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN)

 

Ses Partenaires  Techniques internationaux sont  : l’Unesco, L’Ecole  Nationale des eaux et Forêts du Cap Estérias au Gabon(ENEF), Le Musée Royal d’Afrique Centrale de Tervuren  (MRAC), L’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRSNB), Le Jardin Botanique de Meise (JBM), Le Réseau des Aires Protégées d’Afrique Centrale (RAPAC),  Le Réseau des Institutions de Formations Forestière et Environnementale d’Afrique Centrale (RIFFEAC), L’Université de Dschang (Cameroun), Université de Yaounde 1,  L’USTM (Franceville-Gabon), Gembloux Agro – Biotech (ULG, Belgique), L’Université de Para (Belém, Brésil),  L’Institut Indonésien  des Sciences (Jakarta, Indonésie),  Le Centre international sur les technologies spatiales pour le patrimoine naturel et culturel de l’Académie des sciences (HIST Chine), L’Université de Paris-Est- Marne la Vallée (France), L’Université de Laval (Québec, Canada), Le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), L’Observatoire des Forêts d’Afrique centrale (OFAC), L’Observatoire satellital des forêts s’Afrique centrale (OSFAC), Le Centre de Recherche forestière international (CIFOR), World Wide Fund for Nature (WWF RDC et WWF Belgique).

JSN Solid template designed by JoomlaShine.com