La journée diplomatique sur le climat a été célébrée mardi 23 juin à Kinshasa, à l'initiative de la délégation de l'Union européenne en RDC et ses différents partenaires. A cette occasion, le ministre de l'Environnement et Développement durable, Bienvenu Liyota, a indiqué que l'année 2015 était une année cruciale pour les pays engagés dans les négociations devant aboutir à un consensus en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les solutions qui seront prises lors de la conférence sur le climat (COP 21) en décembre 2015 à Paris seront déterminantes pour l'évolution future du climat et du bien-être des générations futures, a-t-il estimé. Selon le ministre Bienvenu Liyota, la République démocratique du Congo a la solution au changement climatique car elle possède le deuxième massif forestier du monde, après l'Amazonie.

La RDC va donc jouer un rôle majeur dans l'atténuation des effets néfastes du réchauffement de La RDC appelée à jouer un rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique la planète et voudrait aussi voir la communauté internationale l'accompagner dans cet effort, à l'instar des autres pays comme le Brésil et l'Indonésie.

Les populations congolaises doivent être conscientisées, car l'avenir de la planète est menacé par le changement climatique, a souhaité pour sa part l'ambassadeur de la délégation de l'UE en RDC, Jean-Michel Dumond, ajoutant que les effets sont très visibles en RDC.

"On commence à [les] voir dans le Sud-Ubangi, dans le Sud du Katanga… Un seul exemple, l'Ubangi était navigable 361 jours par an il y a cent ans et, aujourd'hui, 122 jours par an ", at-il déploré.La communauté internationale cherche à ouvrir un débat à la veille de la conférence de Paris, selon la même source, pour mieux appréhender la contribution que peut apporter la RDC dans le processus de réduction des impacts négatifs qu'entraine le changement climatique Rivière dans le parc national de la Salonga, Forêt équatoriale, 2005.

Une forte délégation de l’Eraift conduit par le Professeur Jean – Pierre Mate a été sur place pour représenter l’Eraift à la dite journée.

 

L'ERAIFT était bien représentée à ces assises par une forte délégation de ses doctorants qui mènent leurs recherches scientifiques sur les thématiques touchant les changements climatiques. Cette délégation était conduite par l'assistant Isaac Diansambu Makanua, qui est à la fois  Maître de Stage à l'ERAIFT.

JSN Solid is designed by JoomlaShine.com